Blessures articulaires de la jambe

Ces blessures sont très fréquentes lors d’activités ou de manifestations sportives. Identifier les accidents mineurs et reconnaître les blessures graves pour mieux les diriger est décisif.

De manière liminaire, on peut dire que la sollicitation excessive d’une structure articulaire peut entraîner une blessure. Après l’accident, le mouvement en cause sera douloureux et c’est donc la douleur qui permettra d’identifier la structure endommagée.

Structure générale d’une articulation

De manière générale, une articulation se compose des structures suivantes : deux os ou plus, qui peuvent se déplacer les uns par rapport aux autres. Les os sont recouverts de cartilage permettant un mouvement avec peu de frottement et surtout sans douleur. Autour de l’articulation se trouve encore une capsule articulaire contenant le liquide synovial, destiné à réduire le frottement et l’usure du cartilage. Cette capsule stabilise par ailleurs l’articulation. Enfin, les ligaments et les muscles ont également fonction de stabiliser cette articulation.

knie-roentgen-r-seite

Radio du Genou   Image : Hellerhoff

Lors d’un accident, une ou plusieurs structures peuvent être endommagées. En connaissant l’anatomie d’une articulation, il est donc possible de déterminer de quelle blessure souffre la personne en localisant la douleur ou le mouvement qui est limité. Néanmoins, en pratique, il est souvent impossible d’évaluer précisément les lésions en raison du gonflement. Il s’agit alors de déterminer dans quel délai la personne blessée devra être prise en charge ou examinée.

Le genou

L’articulation du genou comprend trois os : le tibia, le fémur et la rotule.

diagramme_genou_couleur_ortho

Diagramme du genou   Image : Dimdle

Le tibia forme un plan (plateau tibial) sur lequel les surfaces articulaires cylindriques du fémur se déplacent. La rotule maintient en bonne position le puissant tendon de la cuisse. Elle est reliée par le tendon de la rotule en direction du pied. Dans cette région se trouvent également deux ménisques, l’externe et l’interne. Les ligaments croisés stabilisent le genou. Le ligament croisé antérieur empêche le tibia de glisser vers l’avant et le ligament croisé postérieur vers l’arrière. De puissants ligaments collatéraux empêchent la jambe de partir sur le côté. Lorsque le genou est en extension, la capsule articulaire est tendue et confère une stabilité supplémentaire.

Par le dysfonctionnement qu’elle entraîne, une blessure non décelée peut détruire les structures articulaires de manière irréversible et entraîner à long terme des troubles graves tels que l’arthrose.

Dans un prochain article, nous verrons les différentes blessures du genou, les sérieuses et les bénignes avec leurs symptômes et leurs prises en charge.

Sources bibliographiques

Journal  Nous,samaritains      01/2017

Appli premiers secours de la Croix-Rouge suisse

BPA site web prévention des accidents

Numéros d’appel d’urgence :

144 ou 1414 Rega

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s