Intoxication, intoxications

En général, on parle d’intoxication lorsque des dommages entravent ou interrompent les fonctions vitales. Beaucoup de substances peuvent être à l’origine d’une intoxication, mais c’est aussi et surtout une question de dosage.

 ” Tout est poison et rien n’est sans poison ; la dose seule fait que quelque chose n’est pas un poison . ”                                                                                                   PARACELSE

Les substances toxiques susceptibles d’entraver les processus métaboliques dans l’organisme sont entre autres présentes dans les produits ménagers et chimiques, les médicaments, les plantes et champignons, les cosmétiques, les drogues ou autres substances addictives. Sont également dangereux ou nocifs le venin de certains animaux (serpents, scorpions, araignées, méduses), l’inhalation de certains gaz (monoxyde de carbone) ou le contact avec des corps simples (mercure)ou des composés chimiques (acides ou solutions alcalines).

En cette période d’automne, deux exemples de rencontres dangereuses :20101027034119poisonmushroom

Amanite phalloïde : les substances toxiques présentes dans ce champignon passent dans le sang et provoquent en l’espace de 8 à 24 heures des diarrhées associées à des vomissements intenses, suivis d’une insuffisance hépatique et rénale pouvant conduire à la mort. Le foie est endommagé avant même que les premiers symptômes se manifestent.

Colchiques d’automne : un alcaloïde présent dans toutes les parties de la plante, la colchicine, peut s’il est ingéré, bloquer les processus de division cellulaire dans l’organisme. Des cellules non fonctionnelles sont alors produites dans tout le corps, entravant la capacité de mitose des cellules. De graves symptômes d’intoxication comme la paralysie respiratoire, un arrêt circulatoire ou des lésions rénales, peuvent alors apparaître.

Tout est une question de dose

La nicotine : sa toxicité aiguë est plutôt limitée, car ce n’est qu’à haute dose qu’elle peut bloquer les ganglions du système nerveux autonome et affecter la circulation sanguine. Par contre à dose faible ou moyenne, les effets sont plutôt stimulants et relaxants, mais sans prendre en compte ses effets addictifs !

L’alcool : l’alcool de bouche normal (éthanol) est relativement inoffensif à faible dose, car entièrement éliminé par l’organisme. Là encore sans prendre en compte ses effets addictifs ! Par contre, le méthanol, présent dans les détergents par exemple, peut provoquer une intoxication grave. Une simple gorgée peut entraîner en quelques jours la destruction du nerf optique et /ou des dégâts aux reins. Attention donc à entreposer ces produits hors de portée des enfants.

Le botox : les bactéries Clostridium botulinum présentes dans des conserves mal stérilisées par exemple, sécrètent des protéines qui inhibent la fonction des neurones pouvant causer une défaillance musculaire ou des troubles du système nerveux autonome. En chirurgie esthétique, la toxine très fortement diluée, est utilisée pour réduire temporairement les rides.

Que faire en cas d’intoxication ?poisonvintagelabelsgraphicsfairy004bw

Il faut envisager la possibilité d’une intoxication lorsque :

  • Plusieurs personnes ou animaux tombent malades en même temps.
  • Des symptômes graves apparaissent sans pathologie préexistante connue.

De toute manière, des analyses en laboratoire seront nécessaires pour établir l’intoxication.

Quoique limitées, les possibilités d’assurer les premiers secours telles que la respiration, les battements du cœur et la circulation sanguine, restent essentielles. Premiers gestes :

  • Perte de connaissance avec respiration normale : position latérale de sécurité
  • Perte de connaissance avec respiration anormale : massage cardiaque
  • Convulsions : veillez aux blessures en cas de chute
  • Chute de tension artérielle : position allongée, jambes surélevées

Ensuite, le recours à un antidote ou à des mesures médicales spécifiques peut s’effectuer

  • Par un appel de l’ambulance au 144
  • Contact du centre TOX via le 145 ou International : +4144 251 51 51

Prévenir les intoxications

Les mesures simples à prendre sont :

  • Conserver les produits chimiques et les médicaments dans leur emballage original
  • Ranger ceux-ci hors de portée des enfants
  • Rendre les restes de produits chimiques et les médicaments superflus aux fournisseurs
  • Contrôler régulièrement les chauffages aux combustibles fossiles et bien aérer lors de feux de cheminée

 

Sources et liens

www.toxinfo.ch

http://www.samariter.ch/fr/i/edition-online-_content—1–1420.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s