Jogging, course à pied : mesures de premier secours

La liste des blessures possibles en course à pied est longue. Les plus bénignes sont les ampoules et les courbatures, mais des problèmes plus sérieux peuvent également survenir, comme les élongations, claquages ou entorses. Des mesures préventives peuvent être adoptées pour y faire face :

  1.  Musculation régulière du pied, de la jambe et de la hanche
  2. Échauffement avant chaque compétition ou entraînement
  3. Étirements réguliers
  4. Avoir de bonnes chaussures, adaptées à la nature du sol
  5. Entraînement progressif

 

central_park_jogging_sundhed_0

Gruban Patrik. Wikimedia

Pour que chacun puisse néanmoins reprendre son activité au plus vite, il est important de réagir correctement dès les premières minutes. Le schéma RICE les synthétise parfaitement.

  • R pour rest (repos) : arrêter l’entraînement et immobiliser la région du corps concernée
  • I pour ice (glace) : refroidir immédiatement. Eviter cependant, lors de l’application de poches de glace, le contact direct avec la peau
  • C pour compression : exercer une pression sur la zone concernée
  • E pour élévation : surélever la zone concernée

Élongation : lorsque le muscle est étiré au-delà de sa longueur normale. Généralement, pendant un effort, une élongation évolue d’un léger étirement à un état similaire à une crampe. Il faut alors immédiatement stopper l’effort, sous peine de claquage. Les premières mesures consistent à refroidir immédiatement la zone. Si les douleurs ne diminuent pas au bout d’une demi-heure, il s’agit vraisemblablement d’un claquage.

Claquage : déchirures de très petites fibres musculaires pouvant aller jusqu’au muscle entier. Dans ces cas, une vive douleur est ressentie, n’autorisant plus aucun effort. Il faut alors appliquer immédiatement un pansement compressif et refroidissant afin de limiter au maximum l’hémorragie des tissus. Un claquage doit être contrôlé par un médecin.

Entorse : déchirement des ligaments suite à une hyper-extension. Dans ces cas, des vaisseaux sanguins peuvent être endommagés, provoquant un hématome. Cela se traduit par une coloration bleue sous la peau. Les entorses peuvent être anodine ou très graves. En cas de doute, consultez.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s