Stratégie 2020 de l’Alliance suisse des samaritains

Les objectifs de ce projet concernent principalement deux domaines : la refonte des formations et une présentation des divers acteurs impliqués dans les premiers secours et leurs formations proposées.

L’IAS (InterAssociation de Sauvetage) prévoit de professionnaliser et renforcer la qualité des prestations de tous les acteurs de la « filière premiers secours »  en instaurant des règles obligatoires et des exigences contraignantes pour l’obtention d’une certification de qualité. Un important travail d’information et d’explication commence, devant permettre à tous d’échanger des idées quant aux motivations sous-tendant ce projet et permettre de clarifier les points qui ne seraient pas compris. Une date importante à retenir sera la publication d’une brochure présentant la planification 2016, à paraître en septembre.

Partant du principe qu’une réglementation claire garantit un service et des prestataires de qualité, une refonte des formations et une présentation des nombreux acteurs impliqués, ainsi que leurs rôles, est devenue indispensable.

Pour résumer et en attendant d’en savoir plus, voici déjà un tableau récapitulatif des acteurs et de leurs compétences :

Samadirectives

Les formations de non-professionnels dans le secourisme avaient notamment défini 3 niveaux de formations :

  1. Premiers secours
  2. Premiers secours et prise en charge
  3. Premiers secours et missions spécifiques

que l’IAS a récemment redéfinis et pour lesquels, elle a émis des règles relatives à l’assurance de qualité. Toutes les organisations de premiers secours qui s’étaient engagées à respecter les règleents IAS ont participé à ces développements. Les nouveaux règlements entrent en vigueur le 1er octobre 2015, avec un délai de transition prévu d’un an et demi.

Les règlements contiennent des directives obligatoires concernant les points suivants :

  • contenu, objectif et durée des cours
  • validité des certificats
  • formation et perfectionnement des formateurs

Enfin, pour conserver leur accréditation auprès de l’IAS, les organisations formatrices devront se soumettre à des vérifications tous les 5 ans.

Source: “Nous samaritains” août 2015

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s